3 pensées sur “09/01/09: Juliette An Neuf”

  1. « Gertruda desperada » : variété botanique ?

    (…)
    Sol nouveau, nouvelles fleurs !
    Nouvelles fleurs, nouveaux parfums
    Parfums inouïs, sauvages,
    Qui me pénètrent les narines (…)

    Heinrich Heine – Le Romancero

    Olfactivement vôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.