Gertrude’s Original Chocolate

 

ANNE, MA SOEUR ANNE,

JE VOUS AI APPORTÉ DU

VIRTUEL

CAR LE RÉEL EST PÉRISSABLE

 

Mais je vous envoie ces Vanités

en chocolat,

c’est tellement bon de les savoir

périssables

  (à défaut d’être présentables)

 

img_0045.jpg

 

                img_0047.jpg

 

img_0050.jpg

 

 

img_0052.jpg

JC, juin 2010, Gertrude’s original chocolate, collection particulière et périssable,
pâte d’amande, chocolat, papier alimentaire, impressions numériques sur papier, boite à chocolats de récupération,
2 x 15 x 15 cm

 

 

 

Mes amis,

aujourd’hui, n’oubliez pas d’aller

célébrer la beauté intérieure

d’une grande Vaniteuse:

ANNE HECDOTH

 

39 réflexions sur « Gertrude’s Original Chocolate »

  1. OH!!!….très tentant ….

    Pourquoi j’ai pas eu l’annonce ,hein ?????

    Yen a qui veulent se les planquer ,les chocolats. Gertrude cuisine très ,très bien le chocolat …Je certifie  oui,oui ,oui …

  2. Mince alors !!!!!!!!!!!!!

     DEPUIS CE MATIN ??????

           C’est un scandale : pas l’ombre d’une trace d’annonce …!!!!

    Trois fois que je passe …Je me demande si il y aurait pas d’autres perditions …

  3. Je ne doute pas de votre style! 🙂

    Désolée, je vais me coucher car je suis littéralement lessivée… et toquée, mais pas dans le sens que vous pensez… 🙂

     

    Bonne nuit, Sorcinette des marketingues!

  4. Et quelle envie les bôs gens ont lorsqu’ils viennent tout juste de prendre un bon café bien brûlant… Surtout lorsque la tasse entière s’est renversée très habilement sur la poitrine, en arrachant des hurlements d’apache ?

     

    Evidemment que l’on pense à se soigner les plaies brûlées avec un délicieux chocolat, bien noir, bien croquant,  bien vaniteux, bien fondant… Tout… Heu… Crâneur antique… 😀

     

    Non, ils sont beaux vos chocolats, très bôs, très bosses.

    Je ne me lancerai jamais dans une telle aventure ; je ne sais même pas si je serais capable de chocolater des formes bousiques… Alors des crânes !

  5. Ma qué non !

     

    Ne planquez pas trop la boîte… Ce serait dommage que vos chococrânes prennent un goût de savon (oui, un autre de mes trop matismes d’enfance).

     

    A bientôt Bel Os de ma Plaie

  6. Ah ma Gertrude en chocolat !

    Vous me faites fondre déjà

    En papillotes de papier

    Vous êtes mignonne à croquer.

     

    Que j’aime vos fondants atours

    De douceur et de cacao !

    Mais où envoyer mon cadeau

    Qui était promis en retour,

    Ô crâne suave et vulnérable ?

    C’est une richesse durable,

    Une crânerie existentielle

    D’une valeur universelle.

     

    Je vous l’enverrai en express.

    Dites un chiffre entre un et trente

    Et lors donnez-moi votre adresse !

    Où êtes-vous ma confondante ?

  7. Chère Anne je suis fondue d’avance à l’idée de vos présents mais permettez moi d’abord, d’envoyer à votre belle adresse la confusion de mes moches vélleités chocolatées et crâniques à la fonte inévitable par aéropostale surchauffée.

  8. Gertrud’s Chocolat Artisanal sera dépassée par les commandes au pied du sapin 🙂

                                                                                   Bonne chance               

  9. Non je ne connais pas l’histoire de la marmotte et du papier d’alu …

    Une petite idée ,comme ça : des p’tites Gertrudes en pâte à mâcher pour chien ( ô le beau nonos ! comme Dreamlands à Beaubourg ? hé ? après le sucre et le chocolat …( toujours l’artisanal  , je parie qu’y aurait des clients !!! )

  10. ça, mon pauvre, je ne vais pas pouvoir faire grand-chose pour résoudre les problèmes caca-pipi entre les cachalots qui causent flamand et ceux qui causent belge, une fois….

  11. j’ai de la merde plein la tête

    et ça depuis toujours

    faudrait pas s’moquer

    d’moi

    car vous appelez cholaterie

    vos beaux principes à vous.

    VIVE LA BELGIQUE !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.