Les jouets ready-made du Capitaine

 fourre-tout-de-gertrude-3097.JPG

Le jouet ready-made du Capitaine (designed by Chris Collicott),
jouet en bois acheté dans un grand magasin de la Capitale,
customisé par JC au crayon à papier.

 

Pour Noël,

Le Capitaine joue en développement

durable avec le nouveau jouet en bois

que le Père Nonosse lui a apporté

dans son petit rafiot.

 

Dans un réel souci d’économie, elle

s’apprête à tirer sur l’Os sans perdre la

Tête.

 

Cependant,

faisant toujours Feu de tout bois,

elle attendra les soldes

des quatre années de Gertrude

pour vous souhaiter la bonne Année.

 

CRANEUX NOËL!

 

  http://perenoelmagique.ca/gateway.html?code=ukdi4h

  À Emma, Charly et les autres!

 

3---copie-2.gif

En attendant,

La Rose croit toujours

au Père Nonosse

et la Noire

déteste Noël

 

14 pensées sur “Les jouets ready-made du Capitaine”

  1. Ecolo ? Elle est verte et brale alors. 

    brale :

    1. Passé féminin pluriel [forme en -l] de brati.

    <dl> <dd style= »line-height: 19px; margin-left: 2em; margin-bottom: 0.1em; font-family: sans-serif; font-size: 13px; background-color: #ffffff; »> Du vieux slave бьратиbrati (« prendre ») dont la première personne de l’indicatif présent fait берѫ, beru, qui donne le russe брать, беру, le tchèque brát, beru, l’ukrainien брати, беру́, le bulgare бера, le polonais brać, biorę. </dd> <dd style= »line-height: 19px; margin-left: 2em; margin-bottom: 0.1em; font-family: sans-serif; font-size: 13px; background-color: #ffffff; »> Plus avant, apparenté au radical indo-européen <abbr style= « border-bottom-width: 1px; border-bottom-style: dotted; border-bottom-color: black; cursor: help; » title= »Forme reconstituée »>*</abbr>bʰer- (« porter ») qui donne le grec ancien φέρωphero (« porter »), le latin fero(« porter »), bear (« porter ») en anglais. </dd> <dd style= »line-height: 19px; margin-left: 2em; margin-bottom: 0.1em; font-family: sans-serif; font-size: 13px; background-color: #ffffff; »>
    </dd> <dd style= »line-height: 19px; margin-left: 2em; margin-bottom: 0.1em; font-family: sans-serif; font-size: 13px; background-color: #ffffff; »> C’est cadeau ! 🙂 </dd> </dl>

  2. Mais, mon Cher, « customisé » fait partie de toute la panoplie « bobo » développement durable » « véhicule électrique » « bio » et autre « vélib »; il faut savoir s’exprimer avec son temps; ceci dit le nonosse reste ce qu’il y a de plus vrai et authentique.

    Mais j’aime bien donner quelques nonosses à ronger à mes interlocuteurs interloqués.  🙂

  3. Inter-loqué !…Ya de quoi …Nonoss look revisité …Nous étions à boire un Montcontour à l’heure où vous fûtes là …Une bouteille réservée à qui vous pouvez penser ,pansons nos plaies , c’était bien un hommage aux souvenirs de fastes heures …Les absents ne sont point oubliés …

                                                                              Bien vôtre

                                                                                                    Magicienne

  4. En effet, rien ne vaut le canon de la fraternité partagé sur le coin de la toile cirée… Et à la guillotine, je veuve, les moutons de Rothschild ! Vin, sang et ébriété ! Mais buvons d’Oc et de jaja à deux mille (très) douce !

  5. J’ai bien peur que deux mille douces* soit âpre, rugueux, baveux, grumeleux cauteleux, affreux sale et méchant, bref dur, très dur. Je ne vous le souhaite pas… Mais buvons, buvons, pour oublier, buvons n’importe quel jaja avant de se jeter à la flotte, et de se faire pomper le sang et décapiter l’entendement, buvons, cher Vincent; soyons vains et fous!

     

    *je préfère les patates douces.

  6. « –Les gardes–

    La tour, prends garde (bis)
    De te laisser abattre.

    –La tour + GERTRUDE–

    Nous n’avons garde (bis)
    De nous laisser abattre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.