Tête brulée

 

 

Cela fait cinq ans et sept mois

que Gertrude

consume la mort

par les deux bouts

 

 

img_6326.jpg

JC, Tête brulée

pierre noire et fusain sur papier,

100 x 120 cm.

 

Feue Gertrude se fume aussi en Rose et Noire

 

18 pensées sur “Tête brulée”

  1. C’est fou ce que Gertrude ne cesse de décompter jours, semaines, mois, années depuis que de ce crâne a jailli le Verbe ici. Une grande dé-conteuse qui n’en finit d’en dé-coudre avec le Temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.