Tête brulée

 

 

Cela fait cinq ans et sept mois

que Gertrude

consume la mort

par les deux bouts

 

 

img_6326.jpg

JC, Tête brulée

pierre noire et fusain sur papier,

100 x 120 cm.

 

Feue Gertrude se fume aussi en Rose et Noire

 

18 réflexions sur « Tête brulée »

  1. C’est fou ce que Gertrude ne cesse de décompter jours, semaines, mois, années depuis que de ce crâne a jailli le Verbe ici. Une grande dé-conteuse qui n’en finit d’en dé-coudre avec le Temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.