1 pensée sur “VersOs”

  1. Le coup est admirable, et Gertrude est bonne :
    Il est vrai qu’elle vit en austère personne ;
    Mais l’âge, dans ce crâne, a mis ce zèle ardent,
    Et l’on sait qu’elle est prude, à son corps défendant…
    (Vrai-faux Molière, Le Vrai-faux Tartuffe, 1664, Acte I, scène 1, vv. 121-124)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.