6 réflexions sur « Tant arrêtés. »

  1. Au troisième top il sera trop tard

    Les clochettes tintinnabuleront

    À minuit aux fins fonds du Tartare

    Méphisto ne sera plus démon

    Pourquoi t’entêtes-tu si tard, tête de l’art ?

     

    Déguisé pour rejoindre les fêtards

    Il dansera aux côtés d’Apollon

    Sous les feux de Bengale les pétards

    En rondes infernales tourbillonneront

    Pourquoi t’entêtes-tu si tard, tête de l’art ?

     

    Les doigts grattent déjà les cithares

    Hadès chante de sa voix de baryton

    A moins que ce ne soient les guitares

    Qu’à cents lieues soudain nous entendons

    Pourquoi t’entêtes-tu si tard, tête de l’art ?

     

    Aujourd’hui plus qu’hier, c’est bizarre

    Encore une fois nous te prévenons

    Dépêche-toi d’abandonner ce char

    Avant qu’il ne devienne potiron

    Pourquoi t’entêtes-tu si tard, tête de l’art ?

  2. Est-ce là ,l’atelier du Temps ? Cupidon amoureux de l’heure suspendue ; sable ,grève  où étendre les draps du rêve ,avant que linceuls des amours trépassées  ils ne  deviennent ….. 

  3. Par Crepitus le dieu des pets, des gazs et  flatulences,  mettre le doigt dans l’engrenage c’est prendre le risque de finir les mains vides !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.