Gertrude est dans l’escalier

 

 

RIEN C’EST TOUT


De l’utilité

de traiter des choses futiles

De la futilité

de parler des choses utiles

 

 

 

 

 

gertrude-2-1345.JPG

 

 

 

 

Modeste hommage à Robert Filliou

 

 

 

<script type=”text/javascript”> // <![CDATA[ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push([‘_setAccount’, ‘UA-6900860-2’]); _gaq.push([‘_trackPageview’]); (function() { var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true; ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’; var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); //]]> </script>

Chuchoté…

 

 

chuchoté: le 17 décembre, il y a un an,
un homme s’empara d’une éponge et la plongea dans un seau d’eau.
le nom de cet homme n’est pas important.
il mourra bientôt, mais l’art est vivant.
pas besoin de noms dans cette histoire.
ce 17 décembre, je l’ai déjà dit, il y a un an,
un homme s’empara d’une éponge et la plongea dans un seau d’eau.
il attendit cinq secondes.
puis il retira l’éponge.
il la pressa.
il vit que…
qu’importe ce qu’il vit.
je n’essaie pas de tirer une conclusion.
Ne pas essayer de conclure, cela seul est important.

 

 

 

Robert Filliou
Histoire chuchotée de l’art,  1963