Clémence Adhère

Je vous présente mon quatrième blog

clemenceadhere.over-blog.org

J’ai créé ce blog il y a presque deux mois, car je souhaitais montrer une autre facette de mes activités.
Ce blog n’a rien à voir avec les trois blogs de Gertrude.
J’y publie des photographies que je choisis parmi les milliers de clichés stockés dans le disque dur de mon ordinateur ; prises de vue, sans grand intérêt, réalisées au cours de mes déambulations et qui s’accumulent sans véritable finalité. Cette petite pratique de « photographe du dimanche » dure depuis de bien nombreuses années.
Il m’a semblé ainsi intéressant de tenter l’expérience de publier certaines de ces photographies dans un dispositif le plus simple possible qui consiste à les offrir aux regards des visiteurs juste accompagnées de quelques mots.
Sans vraiment savoir au départ si ce concept était à même de perdurer, j’ai attendu quelques semaines avant d’en révéler l’existence.
Le pseudo Clémence Adhère est un jeu de mots à partir du nom de Clément Ader, inventeur de l’aviation ; il a été adopté à la suite d’une boutade lancée par l’homme que j’aime et qui partage ma vie depuis de longues années.


Juliette Charpentier

Ouvrage au Noir: Remplissage numéro Treize!


Cela fait un An que

Gertrude cultive une Rose Noire

JC, Remplissage n°13, broderie, fil, ruban de satin, dentelle, tulle, résille, perles, épingle, toile, 12 x 13 cm.

La mémoire des femmes ressemble à ces tables anciennes dont elles se servent pour coudre. Il y a des tiroirs secrets ; il y en a, fermés depuis longtemps et qui ne peuvent s’ouvrir ; il y a des fleurs séchées qui ne sont plus que de la poussière de roses ; des écheveaux emmêlés, quelquefois des épingles.


Marguerite Yourcenar, Alexis ou le Traité du vain combat.



Le Blog
de Gertrude Noire
a un An

Neuf de Juillet en Boîte.

De cette Boîte crânienne
un(e) seul(e) d’entre vous
sait le contenu
Les autres l’ouvriront



Pour vous remercier,

non pas de vos compétences à résoudre les petites énigmes de Gertrude,
mais de votre assiduité et de la bonne volonté dont vous avez fait preuve dans cette mise en boîte,
Gertrude entrouvre le couvercle
À vos risques et périls!

Laissez poser quelques instants la vidéo pour permettre son chargement


Grand est le pouvoir de l’heure favorable

Hölderlin

Avertissement à l’usage des navigateurs occasionnels du Blog de Gertrude :

J’ai réalisé cette vidéo à partir de clichés transmis fortuitement par Internet par une blogueuse dont le pseudo est Hécate (lefildarchal.over-blog.fr).
Clichés que j’ai organisé en diaporama, rajoutant musique, textes et transitions. Cette vidéo n’a pour seul but que de s’inscrire dans la logique de ma démarche dans le travail sur Gertrude qui se nourrit de tous les évènements qu’il suscite et qui entrent en interaction avec lui ; que ces derniers soient commentaires, réactions affectives ou de rejet, discussions et articles l’évoquant sur d’autres sites.
En visionnant cette vidéo, vous découvrirez non seulement les clichés qu’Hécate m’a sympathiquement transmis sans autre dessein que celui de (me) les montrer, mais surtout vous participerez à mon travail, quoique vous en pensiez.
Car, il va sans dire que le lien avec cet article que signale Hécate dans d’autres sites qui me sont inconnus, et en conséquence, cet addendum qu’il justifie, font également partie de la construction Gertrude.
Les rencontres sont ainsi faites: rien n’était prévu, ni cet article, ni votre visite, mais rien ne sera laissé au hasard.

Juliette Charpentier

Neuf de Juillet pour les Juliettistes


La Relique des Températures de Bord d’Eau

ou la mise en présence absurde
d’éléments hétéroclites
comme prétexte au réchauffement climatique

JC, La Relique des Températures de Bord d’Eau, crayon de couleur, papier, chromo « Souvenir de Bordeaux » avec thermomètre dans cadre à verre bombé acheté sur Internet en avril 2009,
2,5 x 15 x 18 cm