Os entre deux tours.

Pour éviter La Peine* du pire

Sans excès de nostalgie et sans vouloir remonter le temps en Amont

Ni le laisser filer benoitement en Aval

Votez Mon Crâne!

L’os Gertrude, elle, sera toujours au troisième tour, paix à son urne.

Le matériel électoral de l’Os : Les bulletins de vote « Mon CRÂNE », les badges à l’effigie de Gertrude, une boite vide de la crème de marrons préférée de la Crâneuse faisant office d’urne, deux tours composées de quelques macarons achetés au supermarché ; le tout présenté dans un isoloir de velours rouge façon Élysée.

Cela fait neuf ans et quatre mois que Gertrude bat la campagne et assume l’inconsistance de son discours sur la vacuité de son programme.

Mais aujourd’hui elle s’engage.

En marche!

* Message subliminal gertrudien où j’encourage vivement mes interlocuteurs à voter ce dimanche pour Emmanuel Macron, pour toutes les raisons qu’ils voudront mais surtout pour battre Marine Le Pen.

Le Dico est dans le pré (titre absurde sans rapport avec le contenu)

 

Sauvez

le Dictionnaire Armengolien :

Donnez-lui un titre !

 

img_0294.jpg

 

Armengol vient de jeter son deux mille neuf cent cinquante neuvième blog.

Savez-vous que depuis quelques années, ce Dada imprévisible et blogoclaste invente toutes sortes de machines géniales à idioties intégrées et autre broyeuses à intellects mous ?

 

Au fil du temps, ce sérialblogueur a non seulement exploré avec ses expériences textuelles nos instincts lourds et notre inculture crasse, torturant notre bulbe Ubu jusqu’au sang de nos absurdités, mais également a constitué un pesant dictionnaire dadarmengolien riche en perles et en cacahuètes.

 

Mais voilà…

Malgré son potentiel inventif sans limites, notre ami, jamais pleinement satisfait de la mise en boîte de ses œuvres, sacrifie régulièrement ses blogs aux pieds de l’impitoyable Dieu de la Perfection.

 

En proie au doute et à l’incertitude de l’avenir (voici qui plait à Gertrude), l’infatigable Armengol résiste cependant à l’adversité et s’apprête à ouvrir un énième cyber-espace pour installer son monument taxinomique dadacadémique et inénarrable de pataphysique domestique.

 

Cependant, l’incorrigible, adorant compliquer les choses à loisir (sa devise étant : « Il ne faut pas faire simple quand on peut faire compliqué ») n’a pas trouvé mieux que demander à Gertrude de lui suggérer un nom pour son nouveau site.

 

Après réunion extraordinaire avec son crâne vide, Gertrude a décidé qu’elle était toujours en vacances et qu’elle n’en ramerait pas une de trop dans son pré estival (elle est quand même sortie faire une petite photo, elle adore ça…), surtout qu’elle n’a aucune inquiétude quand à la qualité et la richesse de l’imagination du sieur Armengol qui a fait ses preuves dans les multiples intitulés géniaux de ses blogs.

 

Renonçant à comprendre la raison réelle de cette requête, et malgré sa grande paresse, elle a décidé de s’en sentir flattée mais d’user d’une grande liberté de stratagèmes pour parvenir sans trop se fatiguer à y répondre… Tout en testant l’inventivité de ses amis interlocuteurs.

 

C’est pourquoi elle attend,  sous cet article, toutes vos suggestions d’un nouveau titre pour le dictionnaire de Monsieur Armengol.

 

Ce dernier, bien qu’il n’ait aucunement besoin de votre aide, appréciera…

 

 


Communiqué de dernière minute

 

Chers interlocuteurs,

Gertrude vous remercie de votre contribution,

mais notre ami Youri Armand Sébastien Armengol Machefort de Mongolie a, encore une fois, eu plus d’imagination que vous.

 

Nous attendons incessamment sous peu l’annonce officielle de la bonne nouvelle et les modalités d’accés à son nouveau site original.

 

Cependant, vous pouvez toujours vous exercer, cela ne vous fera pas de mal.

 

Doutez toujours…

Gertrude’s Original Chocolate

 

ANNE, MA SOEUR ANNE,

JE VOUS AI APPORTÉ DU

VIRTUEL

CAR LE RÉEL EST PÉRISSABLE

 

Mais je vous envoie ces Vanités

en chocolat,

c’est tellement bon de les savoir

périssables

  (à défaut d’être présentables)

 

img_0045.jpg

 

                img_0047.jpg

 

img_0050.jpg

 

 

img_0052.jpg

JC, juin 2010, Gertrude’s original chocolate, collection particulière et périssable,
pâte d’amande, chocolat, papier alimentaire, impressions numériques sur papier, boite à chocolats de récupération,
2 x 15 x 15 cm

 

 

 

Mes amis,

aujourd’hui, n’oubliez pas d’aller

célébrer la beauté intérieure

d’une grande Vaniteuse:

ANNE HECDOTH

 

Gertrude prépare sa Rentrée, ses chutes d’os et…


L’Entreprise
rouvre ses portes

Pendant quelques jours

Le Capitaine a fermé le Pont principal de son Cyber-Rafiot.

 

Mais vous avez pu entrer par la trappe de la cale

Pour contempler la Chute d’Os :

gertrudenoire

 

Et par les écoutilles Roses

Pour résoudre les louches énigmes de Gertrude :

gertruderose

 

DEMAIN

Trois septembre deux mille neuf

Gertrude fera sa Rentrée

Avec des révélations inédites.

 

Le Capitaine en fera l’Article

sans précédent

La Tempête fera craquer les aussières

comme jamais

Le Vaisseau risquera de sombrer.

 

Fantastic Cinéma

sur

gertrude

 


Exhumation

sur

gertruderose

 

 

Révolutions

sur

gertrudenoire

 

 

Gertrude vous dévoilera ses limites

Et vous amènera vers les territoires de ses voyages sans retour.

 

Dans la Tourmente

Vous entreverrez l’insondable de ses accomplissements

Et constaterez ses nécessaires inachèvements.

 

Après avoir éprouvé les frissons des extrêmes

Gertrude déclinera tout en nuances.

Après ces expositions contrastées

Le Capitaine

Jouera de l’effacement

Dans les tons dégradés.

 

Info n’est pas coutume.

INFORMEZ-VOUS!

www.plaiethore.com

www.iran-resist.org


Vous avez bien voulu entendre les clameurs tenues sous silence du peuple iranien qui suinte l’oppression.
Vous avez bien voulu saisir dans les yeux de l’Ange, le dernier regard que l’on extirpait de la vie, le regard déjà perdu en filets pressés et carminés, qui ne comprenait pas et qui pourtant lançait l’ultime APPEL, celui qui ne s’écoute pas.
Vous avez bien voulu voir les mains ensanglantées, les poings dressés, les marches blessées, les courses éperdues, les corps tombés, les genoux à terre, les balles qui perforent, les gaz qui asphyxient, les haches qui tranchent dans le vif, les bâtons qui fracassent, toutes ces images que l’on doit voler au mensonge parce que l’on nous donne qu’une liberté captive.
Vous avez bien voulu lire l’isolement de ces femmes et de ces hommes qui hurlent leur colère avec la toujours fierté de ceux qui n’ont jamais eu peur de porter sur leur visage le sang des leurs.

Notre liberté à nous est lovée dans nos cages thoraciques.
La voix de la Résistance iranienne est enfermée dans une cage dont les barreaux sont en chape de plomb insonorisée, doublée de capiton barbu.
Je sors et vous sortez du fond de vos entrailles votre autonomie par les moyens qui sont les nôtres, pour faire surgir l’horreur sous quelques clartés, quelques lueurs de leur Honneur, que les barbares et ceux qui les suivent en troupeau servile dans le monde entier se nourrissent d’un silence empoisonné et indigne de s’associer au qualificatif « humain ».

Plaiethore

Encore un effort, Gertrude, pour être idéaliste.

Si vous habitez le Sud-Ouest de la France, cette semaine, n’oubliez pas d’aller casser* votre téléviseur à Agen en compagnie du C.L.I.V.H. sur       

semainesanstele.over-blog.com

*Ne cassez pas votre vraie télé car, quand même, elle vous a couté cher chez Darty, surtout avec votre pouvoir d’achat actuel, et puis vous n’allez tout de même pas jeter le Home cinéma que vous avez eu à Noël; (vous pouvez donc en trouver une dans une poubelle pour participer à la manif.) En plus votre télé est indispensable pour poser les bibelots que vous a légués Mémé; et puis il faut bien se l’avouer de temps en temps il y a un bon film, il faut dire qu’en fin de journée quand vous avez travaillé plus pour gagner moins…
Et puis tous les quatre ans il y a la coupe du monde, et là bientôt les JO des Droits de l’Homme; et puis si cet été Carla décidait de divorcer pour se taper Barak, et si Loana nous faisait  une nouvelle perf dans la piscine,  si la banlieue brulait à nouveau, si Ben Laden se tapait la tour Eiffel, si Christine Boutin s’arrangeait avec le Bon Dieu pour faire un Miracle pour les pauvres et toujours en direct si Sarko nous faisait un petit AVC… et c…
 VOUS NE POUVEZ PAS RATER CA!
En tout cas, si jamais sur un coup de folie vous cassiez votre vraie télé, vous pouvez toujours venir la regarder chez moi, car je n’ai pas encore décidé de la jeter, je ne veux pas rater le prochain épisode de Dr House.

Petit hommage à Nam June Paik. Vive Fluxus!