Le Q de Gertrude (La peinture à l’os c’est plus rigolo…)

 

 

 

Gertrude Rose a toujours été un peu

Q. Q.

 


 

gertrude-2-1262.JPG

 

Je dédie ces jolis boutons de Rrose réalisés avec amÛr et aQuarelle à Ledif TroQas et à son exQuise Juju des seins esprits dans un Qorps saint.

(Les deux ponQtuations sont pour Émile, talentueux aQuarelliste)

 


Ne ratez pas ce génial moQueur et pourfendeur de la Qonnerie politiQue, pouêteur poète politiQuement inQorrect,

Au Q!

Au Q!

Au Q!

Au Q!

AuQune hésitation!

Qourrez-y!

 

mopopopo.canalblog.com

 

Φιλικά !

 


 

gertrude-2-1266.JPG

 

JC, 46 aquarelles sur papier,

chaque élément: environ 2 x 3 cm

La petite boite d’aQuarelle est un des premiers cadeaux de la part de mon bien Aimé…

(C’est la Saint Valentin… Merde alors!)

 

 

<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var _gaq = _gaq || []; _gaq.push([‘_setAccount’, ‘UA-6900860-2’]); _gaq.push([‘_trackPageview’]); (function() { var ga = document.createElement(‘script’); ga.type = ‘text/javascript’; ga.async = true; ga.src = (‘https:’ == document.location.protocol ? ‘https://ssl’ : ‘http://www’) + ‘.google-analytics.com/ga.js’; var s = document.getElementsByTagName(‘script’)[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); //]]> </script>

34 réflexions sur « Le Q de Gertrude (La peinture à l’os c’est plus rigolo…) »

  1. merci pour cette très gentille dédiQace
    je suis infiniment touché
    je pense Que Juliette le sera t’ aussi lorsQu’elle découvrira ces deux Q Qui ne manQueront pas de lui rappeler les nôtres, même si ces derniers restent rarement aussi sagement reposant, ils s’agitent se frottent se chevauchent s’enchevêtrent vontetviennent rebondissent se tortllent, bref sont toujours en mouvement, nom d’un Q !
    je vais te dire, Gertrude: ça fait du bien de les voir ainsi Qalmes apaisés sereins profitant d’un repos bien mérité.
    merci enQore, chère grande amie et artiste.

  2. Je suis heureuse que mes innocentes aQuarelles vous plaisent, cher Fidèle et InQorrigible Ledif.

    Ne changez rien, gardez toujours vos petits Q en éveil et continuez à nous émerveiller la conscience et à secouer les hardes de la morosité avec votre Popoésie délicieuse; je passe toujours vous lire même si je ne m’exprime pas souvent.

  3. Quand un Q rencontre un autre Q, ça fait une histoire de Q QQ. Que c’est bo, c’est bo l’amuuuuur pour voir la vie en Rrose… Sélavy !

    Ravie d’avoir enfin découvert le blog mopopopo ! Mais je n’ai pas trouvé pour y mettre mon grain de QI…

  4. Allons! Allons! Votre QI fera merveilles dans ce joli plateau franco-grec, quand vous aurez descendu tous les fous étages mopopopoesques et déléctables antisarkubu de l’ami Ledif et dégusté sa truculente cuisine!

  5. Quand j’étais p’tit on me berçait parfois avec une petite Qomptine
    Qui commencçait par:

    auQ  messieurs
    auQ mesdames
    auQ n’hésitation
    tout nu messieurs
    tout nu mesdames

    mais du reste je ne me souviens pas
    probablement m’endormais-je avant Que de l’entendre
    peut-être la savez-vous?

  6. Ce qui est génial avec ce bijou (de famille) de la chanson française, c’est qu’il s’adapte à toutes sortes de couplets et peut être entonné à pleins poumons aussi bien aux fêtes de mariage qu’avec plein de monde en marchant dans la rue au printemps. Ainsi il s’accorde avec un certain nombre de rengaines (à la mode depuis quatre ans au point de devenir des scies) telles que les très prosaïques « à l’eau Bachelot », « à poil Fillon », « Chatel démission » (j’aime bien celui-là), mais je dois reconnaitre qu’il rime particulièrement bien avec cette phrase qui restera dans les an(n)ales, voire dans l’histoire au panthéon de la porcherie et de la litière, je veux parler de « casse-toi pôv c… »

    Tellement mieux que le « Queue je tâââââââââime » de Jauni-le-défiscalisé-sorti-de-son-cercueil-pote-à-sarko qui lui ne rime mèèèèèèèèèèèhhhhhhhhme pas.

  7. il est vrai Q’avec la p’tite chanson on peyt faire quelques pétentes à gosses rigolotes; par exemple:

     

    auQ  messieurs
    auQ mesdames
    auQ n’hésitation
    tot’ nue* la dame
    tot’ nue* la MAM
    que tombent ses nichons
                                                              c’est classe non?
                                                 *prononciation tunisienne

    je sens chez vous Gertrude
    un mal que j’extrude:
    une hallydayphobie
    proche de la folie
    quand elle s’ra profilée
    vous pourrez l’expulser

    καλό βραδύ

     

  8. Un certain nombre d’observables, en l’occurence ces petits crânes aquarellés, sont une représentatin de l’énergie émise par un atome lors d’une transition entre états excités et états au repos. Tous ces observables sont quantifiés, c’est-à-dire qu’ils ne peuvent prendre leur valeur que dans un ensemble discret de résultats. A contrario, une représentation classique dîte monocrâne (voire monocéphale, ou encore monotêtale chez les grecs) prédit le plus souvent que ces observables peuvent prendre continûment n’importe quelle valeur, parfois même jusqu’à perdre la queue du Q. 

  9. Q …Q ….dire !

    J’ai appris le grec ( un tout petit peu ,en lisant des écrivains grecs …et même des roumains et des turcs qui parlaient des expressions tendres qu’on se dit …)

    Ledil ,évidemment ,Q c’est autre chose ,Quoique le Coeur percé d’une flèche dans les graffitis parlent plus de Q que de C ….

        Les deux font une paire de ……rondeurs ,le haut et le bas …heu …

  10. Ces petits bouts d’hommes … sont volontiers cholériques. La raison physicale est parce qu’ils ont le coeur près de la merde.

    Source : paroles François Rabelais.citation

    Ces petits bouts d’hommes … sont volontiers cholériques. La raison physicale est parce qu’ils ont le coeur près de la merde.

    Source : paroles François Rabelais.citation

    Ces petits bouts d’hommes … sont volontiers cholériques. La raison physicale est parce qu’ils ont le coeur près de la merde.

    Source : paroles François Rabelais.citation

       cynorrhodon.

  11. Cette confiture est un délice, je vous la conseille ( toutes les confitures de Jean Miot valent le détour, franchement c’est top!) 

    Sans déconner, quand est-ce que vous passez aux choses sérieuses:  un cliché de votre postérieur, voilà ce qu’attendent les lecteurs, enfin surtout Ledif Trocas et moi, quoiqu’Armengol qui est curieux aussi ne détournerait pas le regard je pense.

    Sûr que votre blogrank en prendrait un coup et peut être que votre postérieur passerait à la postérité…

  12. Je vous rappelle que Gertrude est une tête sans corps, donc sans cul; cependant si vous cherchez bien dans mon triblog et dans quelques articles antérieurs, vous pourriez tomber sur des postérieurs authentiques.

     

    Euh… Merci pour la con pote….

  13. J’aprécie que vous écriviez « dommage » au pluriel..

     

     

    Maintenant je ne dirai rien (surtout à Alexandrine) quant à l’influence que peuvent avoir certaines de vos fréquentations franco-grecques sur votre comportement….

     

     

    Vous direz à Arman (pet à son âme) que certains de ses culs m’ont l’air un peu louches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.