La case Gertrude

 

Après examen approfondi

du système d’irrigation des méninges

de la Crâneuse,

il persiste une zone d’ombre

non desservie par la raison embryologique

dans les chiasmes créatifs

de la cervelle droite.

Cela explique beaucoup de choses…

 

 

3-copie-1.jpg

 

La Rose s’envole, la Noire crâne.


 

18 réflexions sur « La case Gertrude »

  1. C’est qu’il y a, aux entours du cerveau une zone où se déchaînent tous ces zonards que sont les chiasmes, les paradoxes, les oxymores, les lapsus et tutti quanti…Evidemment, un organe pur, sans organologie singulière, ce serait plus simple…Maisle clivage rose/noir est une caractéristique de la tour à tour rose et noire crâneuse!

  2. Le cerveau est une drôle de citadelle mollasse avec ses zones de non-droit et ses faubourgs glauques. Maintenant elle n’est pas prête à livrer ses mystères ni ses tours d’ivoires.

    Il est drôle de voir sur la paroi intérieure de l’os du crâne le souvenir de ses labyrinthes.

  3. Pas besoin de l’imagerie médicale, car nous on le sait depuis longtemps que vous avez une araignée au plafond. Faudrait penser un peu à l’équilibre des comptes de la Sécurité Sociale !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.