Le Jeu de la Vérité N°4

 

 

Gertrude et

l’Anecdotière

 

Deux quarts d’heure,

c’est le minimum virtuel

pour la Vaine Célébrité

d’une grande Espiègle Vaniteuse

qui sans aucune raison valable

que celle d’augmenter

son pouvoir de décale

vous acceptera

dans le cercle décentré

de son

Public Chéri Mon

Amour

 

anne-hecdoth.blogspot.com

   Où les ventilateurs de Kitano soufflent de plus en plus fort sur nos petits moulins à anecdotes

 

* * * *
*
Où les révélations s’envolent comme les papillons d’avril et les propos se font graves au vent espiègle

 


  Performance réalisée le 10 avril 2010 dans les jardins de la Fondation Cartier, 261 Boulevard Raspail, Paris.
 
Le souffle dans la vidéo provient du vent des jardins de la Fondation Cartier, boulevard Raspail ;
 
Il n’y a rien sur terre de plus froid que le Boulevard Raspail…
Gertrude Stein, Autobiographie d’Alice Toklas.

 

 

 

img_0143.jpg  Vous aussi
rencontrez Gertrude,
répondez aux questions du Capitaine,
participez à la Performance du
Jeu de la Vérité.
Déposez votre Candidature
et inscrivez-vous au
Casting
en écrivant
à
gertruderose@lavache.com

 

Histoire Vraie: Autobiographie

 

 

 

 

Anne Hecdoth

raconte des histoires vaines

sur les histoires vraies

comme Gertrude Stein

dans les autobiographies des autres qu’elle a écrites elle-même

 


 

img_0119.jpg

 

 

 

J’écris pour moi-même et pour des inconnus…

 

Gertrude Stein citée par elle-même

dans Autobiographie d’Alice Tolkas.

 

 

img 0125

 

 

 

<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); //]]> </script><script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ try { var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-6900860-2 »); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {} //]]> </script>

Histoire Vaine: Normal!

 

 

Elle dit toujours qu’elle déteste l’anormal, c’est si facile à comprendre. Elle affirme que le normal, dans sa simplicité, est bien plus complexe et bien plus intéressant.

 

Gertrude Stein, Autobiographie d’Alice Tolkas.

 

 


 

img_0137.jpg

 

 

 

 

<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); //]]> </script><script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ try { var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-6900860-3 »); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {} //]]> </script>

Neuf d’avril pour du Je: L’exception au Capitaine n°3

 

NEUF D’AVRIL

Date fatidique

où le Jeu de Gertrude

devient un Je

 

  La boîte à Cache à l’Os

ou exercice d’autophagie

img 0085

 

img 0093img 0095img 0103

JC, La Boîte à Cache à l’Os, mars/avril 2010,
acrylique, mine de plomb, crayon de couleur, maquillage, argile, photographie, boîte à chocolats de récupération,
6 x 7,5 x 13 cm


 

 

 

Neuf d’avril: Je de maux laids

 

 

 

Spécularité antérieure

ou

l’autoportrait comme appropriation

d’une laideur annoncée

 


 

img 0104img_0105.jpg

img_0109.jpgimg_0113.jpg

JC, anciens autoportraits retrouvés au fond d’une cave,

acrylique sur papier, 

55 x 75 cm et 38 x 55 cm

 

 

 

<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); //]]> </script><script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ try { var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-6900860-2 »); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {} //]]> </script>

09/04/2010: Jeu si Jul’

 

 

 

JE SUIS JUL’

JE COMME JUL’

JUL’ COMME JEU

 

 

 

 

img013-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); //]]> </script><script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ try { var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-6900860-3 »); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {} //]]> </script>

Faux fil

 

 

 

Gertrude se faufile

Sans perdre le fil

Tout en se défilant


Deux ans et trois mois

qu’elle file




img.jpg

JC, L’ouvrage du Capitaine Crochet, Mars/avril 2010, fil, 20 x 27 cm 

 

 

 

Le Défilé, c’est sur

gertrude.over-blog.org

 





<script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ var gaJsHost = ((« https: » == document.location.protocol) ? « https://ssl. » : « http://www. »); document.write(unescape(« %3Cscript src=' » + gaJsHost + « google-analytics.com/ga.js’ type=’text/javascript’%3E%3C/script%3E »)); //]]> </script><script type= »text/javascript »> // <![CDATA[ try { var pageTracker = _gat._getTracker(« UA-6900860-2 »); pageTracker._trackPageview(); } catch(err) {} //]]> </script>