Décollation immédiate.


Q – Gertrude a-t-elle une tête ?

R – Il faut espérer, sinon les questions suivantes n’auraient aucun sens.

 

Q – Gertrude est-elle une tête ?

R – Probablement car elle a été livrée sans l’option jambes.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de mule?

R – Elle n’avance pas trop…

 

Q – Gertrude a-t-elle une tronche de cake ?

R – Fourrée aux raisins de Smyrne, cela pourrait passer…

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de lard?

R – N’ayant même plus la peau sur les os, elle la cache bien, la rouée.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de cochon?

R – Un moment elle en avait deux, maintenant elle n’en a plus qu’une.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête du client?

R – Elle s’en ai payé plus d’une et s’en payera encore.

 

Q – Gertrude a-t-elle une binette?

R – Oui, pour cultiver son jardin.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête à claques?

R – Elle claque des dents facilement.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de mort?

R – Vous l’avez bien regardée ?

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête reposée?

R – Cela fait un bail qu’elle attend la retraite.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de péripatéticienne?

R – Elle pense sérieusement aux avantages des services tarifés…

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête-bêche?

R – Je n’ai jamais été très sûre de son orientation, ni de ses fantasmes; enfin cela ne me regarde pas..

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de noeuds?

R – Tout cela n’est pas très simple.

 

Q – Gertrude a-t-elle une fiole?

R – Avec une scie, je pourrais peut-être la mettre en bouteille.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de fémur?

R – Non.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête près du bonnet?

R – Nous sommes le neuf novembre, et il commence à faire froid.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de chapitre?

R – Faudrait-il encore qu’elle ait voix au chapitre.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de loup?

R – Elle a déjà une araignée au plafond… Mais il n’y a pas de quoi hurler.

 

Q – Gertrude a-t-elle un tête-à-tête?

R – Avec moi, essentiellement avec moi.

 

Q – Gertrude a-t-elle une poire?

R – Les poires pour les boit-sans-soif ne sont pas toutes à lavement.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête à queue?

R – Restez polis, c’est un crâne bien élevé.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de Méduse?

R – Je confirme, si vous la regardez bien en face, vous risquez de rester là longtemps, très longtemps…

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de charcutière?

R – Ce n’est pas un pâté de tête.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’autruche?

R – Oui, depuis vingt et un mois et cinq jours.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’enterrement?

R – Pas encore.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête patibulaire?

R – Patibulaire mais presque.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de mollusque?

R – Comme calmar, elle est plutôt coriace.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de camembert?

R – Gertrude n’a pas de pieds mais aime le laid cru.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête à faire peur?

R – Quelle question ! Vous seriez déjà parti.

 

Q – Gertrude a-t-elle une bille?

R – En tout cas ce n’est ni une bille de bois, ni une bille de clown.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’éponge ?

R – Elle absorbe tout ce qui passe.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de gondole?

R – Elle risquerait de couler au milieu du Grand Canal.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de profil?

R – Comme tout le monde, elle a un bon et un mauvais profil.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’oeuf?

R – Elle a un neuf d’avance.


Q – Gertrude a-t-elle une tête de pioche?

R – Elle a atteint le fond mais creuse encore.

 

Q – Gertrude a-t-elle un ciboulot?

R – Elle a un boulot mais pas très bien payé.

Q – Gertrude a-t-elle la tête à l’envers?

R – Laissez lui le temps de se retourner.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’épingle?

R – Plutôt une tête montée en épingle.

 

Q – Gertrude a-t-elle la tête de ma concierge?

R – Elle a, comme elle, l’esprit en escalier tout en restant planquée dans son étagère.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de lecture?

R – Elle a lu Lautréamont.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête chercheuse?

R – Une chose est sûre, c’est qu’elle vous cherche.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête nucléaire?

R – Secret défense.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de courge?

R – Certains soir, par abus de jus de citrouille

fourni par une magicienne de sa connaissance.

 

Q – Gertrude a-t-elle la grosse tête?

R – Tout est relatif au couvre-chef du jour.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête baissée ?

R – Gertrude ne baisse jamais la tête.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête couronnée?

R – Je vous ai déjà dit que c’était une princesse.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête bien pleine?

R – C’est une question qui fait débat et qui a déjà fait couler beaucoup d’encre.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de pipe?

R – Vous n’imaginez tout  de même que vous allez la fumer.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête blonde?

R – Non c’est une brune.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête brûlée?

R – Elle est grillée à peu près partout…

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’affiche?

R – Elle adore s’afficher.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête sans cervelle?

R – Il y a longtemps que l’on a balancé la cervelle, la date de péremption était largement dépassée.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de bétail?

R – Elle adore regarder passer les trains.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête au carré?

R – Elle passe son temps à multiplier sa tête par elle-même.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de peloton?

R – Elle a un petit vélo dans la tête.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête qui tourne?

R – Elle a la tête qui tourne comme le laid et tourne en bourrique.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête fêlée?

R – Inutile, elle a déjà la calotte découpée très précisément sans pour autant être calotine .

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête d’ail?

R – La prenez-vous pour un crâne sans aulx ?

 

Q – Gertrude a-t-elle une sale tête?

R – Comme tout le monde, cela dépend des jours, mais elle se tient propre.

 

Q – Gertrude a-t-elle un casse-tête?

R – Elle préfèrerait être elle-même un casse-tête, car même si elle possédait un casse-tête, elle n’aurait pas les moyens de l’actionner.

 

Q – Gertrude a-t-elle un tue-tête?

R – C’est un sujet difficile, voire douloureux ; vous me pardonnerez de ne pas le hurler sur les toits.

 

Q – Gertrude a-t-elle un serre-tête?

R – C’est une fille… Non, c’est idiot ce que je dis ; il y a des questions qui ont tendance à me prendre la tête.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de linotte?

R – Quand les poules auront des dents, que les canaris seront libres et que les linottes seront géantes.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de veau?

R – Je ne sais toujours pas ce qu’elle vaut.

 

Q – Gertrude a-t-elle une tête de lit?

R – Elle serait plutôt au pied de mon lit pour me tirer les pinceaux et cela m’empêche de dormir.

 

Q – Gertrude a-t-elle la tête ailleurs?

R – Je ne l’ai toujours pas localisée.

 

Q – Gertrude a-t-elle la tête au pied?

R – Elle a une tête multifonctions.

 

Q – Gertrude est-elle une tête de série?

R – Tant qu’elle n’est pas chef d’escadrille, elle ne risque pas d’être une voleuse en série.

 

Q – Gertrude a-t-elle la tête en l’air?

R – Je l’ai placée le plus haut possible sur l’étagère pour qu’elle ne développe pas un complexe d’infériorité.

 

Q – Gertrude a-t-elle des maux de tête?

R – Elle ne se plaint que des mots.

 

Q – Gertrude est-elle en tête du hit-parade?

R – Cela me semble évident, sinon je ne passerais pas le disque si souvent.

 

 

Q – Gertrude a-t-elle toute sa tête?

R – Cette liste sans queue ni tête n’est pas exhaustive.

 

Q – Gertrude perd-elle la tête?

R – Il suffisait de demander.

1 pensée sur “Décollation immédiate.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.