Et une petite croix, une!

 

photos-gertrude2-3390.JPG

 

Mon premier est pour … *

 

photos-gertrude2-3398.JPG

JC, Pique-Gertrude N°1, (collection particulière)  
canevas, fil, satin, rembourrage synthétique,
3 x 9 x 9 cm
 

  * Celle qui détient le secret du fil

et à qui revient l’honneur de se piquer au Je la première.

 

Cela fait exactement quatre ans et un mois

que Le Capitaine aligne les croix

sur le calendrier de Gertrude et

que les petits points

font les grandes rencontres.

 

Gertrude Rose

en fait une trame

Gertrude Noire

marche à l’ombre

88 pensées sur “Et une petite croix, une!”

  1. L’aiguille mousse aux doigts, je conduis la laine captive du chas oblong. Mes amies disent que je m’y amuse, mon meilleur ami sait bien que je m’y repose.
    […]
    Ma vocation pour la tapisserie, comme on voit, n’est pas récente. Ce point naïf comme l’enfance de l’art, je n’ai pas osé en faire l’art de mon enfance. Le « garçon qui coud.» se délivre ici d’un secret, adopte un plaisant travail, endosse une vertu nourrie de tradition.
    […]
    Il ne m’appartient pas de dire si je dépense, à broder au point croisé, une surérogation quelconque. Je perce, et je reperce. L’équille -l’aiguille- brille entre deux fils, remorque sa queue de laine. Mes mémoires s’écrivent en verdure bleue, en lilas rose, en anthémis multicolores.

                                                                                              

                                                           Colette (L’étoile Vesper)

     

    La mémoire colorée de Gertrude -miniature savamment tissée, à l’envers et à l’endroit par sa Pénélope Vaniteuse préférée- pique déjà la curiosité de la mère-cière.

    Quel secret de fil de laine Gertrude cache-t’elle sous la trame ?

    Il faudra l’aiguillonner un de ces jours !

     

  2. Un monument à la Mercière ! C’est fou comme une « petite chose » peut être géante, voire poignante. Attention toutefois à ne pas jeter un sort à Gertrude avec vos p’tites zaiguilles… Est-ce que ça vaut doux ?

  3. Quelle belle écriture! Merci de ce partage! Colette , surlaquelle, justement je viens d’acheter un cahier d’esthétique pour l’offrir à une personne proche. Comme un signe….

     

    Mon os veut bien être votre pique-aiguillon, chère Mère Cière!

  4. ❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

  5. La broderie virtuelle, ce n’est pas mal non plus, mais il n’y pas de forme sans fond comme il n’y a pas de fumée sans feu!

    Que pensez-vous de cette « Figure du fond »? Vous connaissez sûrement …

     

  6. Et les pois sont rouges

    Et les points sont des Lilas

    Et les pois sont lunes

    Et les points sonneurs

     

    Bref… ça ne marche pas avec Krapo: La nuit tous les kra peau…

    De toute façon les krapos ne sortent que la nuit, et c’est pour cela qu’ils sont Kras et Pos en même temps.

    Voilà!

  7. C’est vrai ,la pleine Lune …et le lendemain ce cette pleine lune ,hein ,vous savez quoi  ?

                                 Belle nuit beau Crâne !

                                                                         à + + + + …..

  8. Une vieille femme dépourvue et blanchie par les ans se tenait à la porte du cimetière. Sur un lambeau d’étoffe qu’elle avait entre les mains, elle avait cousu plus de mille points. Chaque fois qu’un mort était déposé, elle faisait une marque. Qu’il en soit déposé un ou dix, pour chaque mort, elle en faisait une. Comme la mort survenait à tout instant, ce haillon était couvert de millions de points.

    Un jour, la mort sévit si lourdement que l’affaire de la vieille se gâta. Tant de cadavres furent à la fois déposés devant elle qu’elle s’embrouilla. Débordée, elle poussa un cri, cassa le fil et brisa l’aiguille ! « Je n’ai que faire de ce travail ! s’exclama-t-elle. Jusqu’à quand serai-je ainsi, un fil et une aiguille à la main ? Désormais je n’userai plus de cette aiguille et jetterai au feu ce haillon ! Cette question qui sans cesse me tourmente, comment obtiendrait-elle réponse d’une aiguille et d’un fil ? Qu’il me soit procuré, comme à la sphère céleste, le tournoiement éperdu ! Ceci n’est pas une affaire de fil et d’aiguille ! »

    À toi, inconscient et léger, jamais ces paroles ne te parviendront à l’oreille ! Car, si tu percevais une seule de ces paroles, le linceul deviendrait sur ton dos ta chemise !

    Ceci n’est pas une affaire de fil et d’aiguille ! » …

    Attar, Le livre de l’épreuve.

     

  9. Tu as parfaitement rendu cette tension qui existe entre le « kra » et le « po » ; qui, bien qu’ils coexistent, n’en sont pas moins antagonique, tiraillé par des pulsions que la raison seule ne saurait lénifier. (ou pacifier, ou apaiser… ou je ne sais trop quoi… car je ne trouve pas le terme adéquat avec ou sans socquette)…
    ______

    Note. Je n’aime pas ce terme « lénifiant » ; des discours lénifiants et pontifiants de connerie… on en entend que trop.

  10. My God! Vous voilà bien sombre, cher Vincent!

     

    Serait-ce pour amener une de vos succulentes facéties ?

    À moins que vous ne vous demandiez à quel rang la Crâneuse vous prépare un coup saint, d’où ce petit courant d’air mystique.

  11. Attends… J’essaye de rabouter le neuf au vain blanc à la main de ma soeur dans la culotte du zouave à moinsse que ce ne soye avec la silence krapoïdeux…. Bref, je ne suis plus très sure de garder le bon fil de la con versation inversée ou déversée.

  12. Le rat bouté rogne un fil (probablement rouge), ou un œuf (plutôt mollet), avec ou sans vin (blanc ou rouge), avec ou sans ta sœur, dans la culotte de ce zouave sans mains et aux grands pieds, car il est bon d’avoir des grands pieds lorsque l’on a plus de mains, même si ça n’remplace pas, c’est tout de même mieux, pour l’équilibre du con volant permuté ou épandu sur le vin te n’œuf… Oui, je sais, tout cela reste abstrait, mais bon, on est en février, et mars approche à grands pas (de loup)…

  13. Me voici donc maraboutée au Neuf de mars, manchote mais pas masseur, et dotée, telle Berthe, d’un grand pied d’acier tout vert qui me sert d’aile, sans pour autant être chef d’esquadrille; ça, je m’y refuse même sous la torture de mon cerveau lent.

  14.  

    On dirait un point diiagonal St Cyr, brodé sur un canevas unifil, recommandé pour sa solidité. Outre la beauté des couleurs satinées, on remarquera le travail de la bordure du coussin, le détail de la dentition, le dégradé du crâne et les petits points rouges (ultimes circonvolutions sanguines) . Quelle patience! Comme le dit affectueusement Sébastien Mâchefort:  » Vous êtes une grande malade »!

    Bien à vous

  15. Le problème des hommes c’est d’avoir toujours un petit X qui traine dans leur génotype.

    Par contre le double X fait la force des femmes; on se demande même si le Y ne serait pas un tantinet récessif dans l’humanité… comme certains organes résiduels.

  16. Philosophique… peut-être un peu… C’est un maître du tapis qui a dit ça (de qui le tenait-il ?), inclure une erreur volontaire dans le tissage pour signifier l’imperfection humaine, pour ne pas offenser les dieux (on ne sait jamais).

  17. Les croix ça me connait, plutôt celles de Saint-André je crois, car j’ai longtemps voyagé aux côtés de FR, avec ses chiasmes ponctués de barres, de tresses et de crânes  : xixixixixixixixixixixixixixixixixi

    xixixixixixixixixixixixixixixixixi

  18. J’ai perdu le fil et mon aiguille s’est cassée les dents sur un os trop dur : une figure sans fond.  Je la connais pourtant bien cette figure pour l’avoir apprivoisée pendant de nombreuses années. Aujourd’hui, voilà qu’elle ressurgit du fond, fond… trois petits tours et puis s’en va.

  19. Il y a cette expression : ‘convoler en justes noces’… va comprendre… et à la suite… ce vent perturbant qui agite les cheveux au-dedans de ma tête… remarque, ça évite de se les faire tirer… sans parler d’Hécate bloquée dans l’as sans sœur… où allons-nous, ma bonne Dame ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.