L’Étagère en Valise*

 

L’ÉTAGÈRE EN VALISE*

OU

AUTO PSY

DES PLANCHES D’UN

TRI MARRANT

img_0710.jpg

JC, octobre 2010,
L’étagère en valise,
collage d’éléments divers, ancienne boite à bijoux en bois trouvée dans une poubelle Paris 18ème,
5cm x 24cm x 30cm fermée
2,5cm x 30cm x 48cm ouverte.

 

La grande majorité des composants de cette réalisation sont la conséquence directe de l’interaction de Gertrude avec ses interlocuteurs.

Une mention spéciale et un grand Merci à la très Magicienne Hécate, à Plaiethore écorché, à ma Mère Cière, fabuleuse ambuleuse, et à l’Inconnu Navigateur des quatre points Cardinaux.

  IMG-copie-2

 

Si vous voulez en savoir plus, consultez les

DÉTAILS

de cette expérience,

et explorez chaque étage de l’entreprise.

 

 

Aujourd’hui, cela fait exactement deux ans et dix mois que le Capitaine fait voguer n’importe quelle planche pourrie à la surface d’Internet.

 

 

* Parce que Duchamp est inimitable

 

30 réflexions sur « L’Étagère en Valise* »

  1. Décidément, chère Gertrude, vous faites, avec permanence, dans l’hétéroclectique… réussi. C’est ce que semble prouver l’éperdue présence flottante de votre planche à Toile… pas si pourrie que vous le prétendez. Ce radeau, finalement, me méduse. Bien à vous. V.

  2. Merci mon cher Cap’tain; heureuse de vous voir à nouveau fouler les planches de mon rafiot.

    Le Bricolage est un de mes sacerdoces…. C’est une poésie à laquelle je m’essaye…

     

    Et sans me prendre pour une « artiste »:

     

    La poésie du Bricolage lui vient aussi, et surtout, de ce qu’il ne se borne pas à accomplir ou exécuter ; il « parle », non seulement avec les choses, mais aussi au moyen des choses. ( …) l’artiste tient à la fois du savant et du bricoleur. 

    Claude Lévi-Strauss, La pensée sauvage. La science du concret.
  3. Héhé, je n’ai jamais quitté ces planches là ! Je suis juste quelqu’un de discret parfois. Je devrais m’y mettre moi aussi. Récemment je me suis procuré de la terre pour faire un terrebricolage mais je ne trouve pas le temps…

  4. Mais que deviendrions-nous mon cher V. si les radeaux n’étaient pas faits de quelques planches pourries…

    Toujours prêt à sombrer mais flotte encore! Fluctuat nec mergitur.

    Il est bien de rester proches des méduses…

    Merci d’être toujours là.

  5. Vous trouverez, vous trouverez, j’en suis sure! J’ai cru voir que vous aviez toutes les aptitudes pour devenir un capitaine du modelage!

    Sinon, je sais très bien que vous venez fureter dans mes cales de temps en temps… 🙂 et vous serez toujours la bienvenue.

  6. Les péniches sont parfois un peu plates. J’aime bien aussi les tris marrants sur les mers déchainées…

    Bon j’arrête là mes images, ne poussant pas trop la dérive…

    Avec vous, on ne sait jamais dans quel os séant on navigue… 🙂  nonosse tant

  7. Si l’on m’avait dit un jour que j’aimerais autant retrouver des bouts de moi « enfermés » dans une valise… comme dans une mallette… j’aurais sûrement cracher sur mon interlocuteur.

    Et voilà que maintenant je crache sur mes ongles pour les polir et les faire briller !

  8. « Les oeuvres de génie ont le pouvoir de représenter crûmement le néant des choses ,de montrer clairement et de faire ressentir l’inévitable malheur de la vie ,d’exprimer de terribles désespoirs ,et d’être néanmoins une consolation pour une âme supérieure accablée ,privée d’illusions ,en proie au néant ,à l’ennui et au découragement ou exposées aux peines les plus amères et les plus mortifères .

    En effet les oeuvres de génie  consolent toujours ,raniment l’enthousiasme ,et ,en évoquant et représentant la mort ,elles rendent momentanément à l’âme cette vie qu’elle avait perdue : ce que l’âme contemple dans la réalité l’afflige et la tue ,ce qu’elle contemple dans les oeuvres de génie qui imitent ou évoquent d’une autre manière la réalité des choses ,la réjouit et lui redonne vie « .  (LEOPARDI )

    Un petit » sabayon « admiratif …:)

                          

  9. .. ».lampe au bec d’argent »…

                                                 🙂

                                                        votre M…

  10. Et les petits chevaux, et les dames et le jeu de l’oie sont à la poubelle maintenant ?

    On va être dans l’obligation de regarder la télé maintenant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.