Le coeur de la Mercière

 

Gertrude offre sa chemise N°5

à la Mercière

Elle l’a boutonnée d’Os

et cousue

du Fil des artères ancestrales

 

img_0030.jpg

JC, mai 2010, Coeur de Mercière, collection particulière,
Fil DMC N°498 , peinture à l’huile, vernis, argile, éprouvette, toile sur medium,
3 x 20 x 20 cm
(Seule la Mercière pourra la déboutonner…)

 

img_0016.jpg

Plaque de boutons de rechange,
collection particulière, 
huile, argile, fil, carton,
7 x 9 cm.

 

 

img_0009-copie-1.jpg

 

 mfd

 

49 réflexions sur « Le coeur de la Mercière »

  1. Hum…c’est clair ,c’est une revanche  insidieuse …( la chemise ,c’est le revers jaloux ,tunique de Nessus ,poison ciblé  destiné à vos soupirants et à quelques aimantes créatures  que je me garde bien de nommer ) 

  2. Où Gertrude a-t-elle mis son crâne aujourd’hui ?

    Sur un coeur, en cinq exemplaires, la voici,

    Lucide, elle a prévu six clones de rechange

    Liés aux fils sanglants déployés par un ange.

    Ce sont, à coup sûr, ses artères coronaires

    Qui, dans les entrelacs aléatoires, errent.

    Vanité de vanités, tout est vanité !

    Semble-t-elle crier envers l’humanité.

    Sur quel bouton (à trous et non à queue) cliquer

    Pour rencontrer le fibulanomiste aimé ?

  3. En un temps très certain, j’aurais adoré recevoir en cadeau cette chemise, aux boutons de mort – de vie, que dis-je ! -, qui ne tiennent qu’à un fil de sang, permettant l’envol du cœur au désir du déboutonnage, du reboutonnage, du redéboutonage… Volontaire !

     

    Et ce tube à essai vital, empli d’artères de rechange… Aaaaahhhhhhhhh !

     

    <link rel= »File-List » href= »file:///C:DOCUME~1PROPRI~1LOCALS~1Tempmsohtml11clip_filelist.xml »>

  4. Je vois que vous avez glissé votre oeil pulsationnel et sensationnel sous les plis de cette camisole cardiaque et que vous avez su en voir la substantifique moelle. 🙂

  5. j’ai la tête qui penche

    j’ai la tête qui penche

    qu’c’est normal, c’est dimanche

    et qu’j’aime les boutons sur ta gueule

    sur ta gueule de puceau,

    c’est fin c’t’idée, c’est psychologique Madame Niche 

    d’p’tit cochon grognon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.