Vingt septembre: La Dent de Gertrude.

La Dent de Gertrude
ou
Les circonstances tirées par les
 
cheveux et sur les dents
de la sortie d’une vieille Relique
 
oubliée sur les rivages de mes
 
mémoires océaniennes.

JC, La Dent de Gertrude, mai 2007,
huile sur toile, encre, forme à chapeau en bois achetée sur le vide-grenier du Talus en 2007 , verre, mastic,
15 x 15 x 19 cm

Article dédié à
Émile
pour ses succulentes activités nombrilistes.

Ce fossile vieux de 425 millions d’années fait parti de la famille des monocéphales océanotrapodes et se compose de deux coquilles calcaires. Son apparence cyclopéenne est quasiment similaire aux globicéphales intraterrestres d’aujourd’hui. En revanche, ce qui est exceptionnel, c’est la découverte de membres mous totalement différents de ceux que l’on trouve sur les espèces actuelles. Le parfait état de ce crâne aux membres mous, a permis de déterminer que ce fossile était un mâle. Les scientifiques ont baptisé cette espèce: Nombrilus Emilodental.

Émile, Paléontologue Nombriliste.

25 réflexions sur « Vingt septembre: La Dent de Gertrude. »

  1. D’autant cher Plaie ,que vous ne savez pas tout de nos aventures chez Emile 🙂
                                                                                            La Magicienne

  2. Plaie, oh ma Plaie! Vous êtes battu!!!!

    Il est évident qu’après un ouique Indes trépidant cet équipage est fatigué voir é-vidé!

    Vous remarquez, cher V. que je ne vaut pas mieux que vous en ce lundi soir, même bien pire..
    Je suis à l’état de vieille calebasse; même pas une petite dent pour faire drelin-drelin au fond de mon crâne..;

  3. Ce fossile vieux de 425 millions d’années fait parti de la famille des monocéphales océanotrapodes et se compose de deux coquilles calcaires. Son apparence cyclopéenne est quasiment similaire aux globicéphales intraterrestres d’aujourd’hui. En revanche, ce qui est exceptionnel, c’est la découverte de membres mous totalement différents de ceux que l’on trouve sur les espèces actuelles. Le parfait état de ce crâne aux membres mous, a permis de déterminer que ce fossile était un mâle. Les scientifiques ont baptisé cette espèce: Nombrilus Emilodental.
    Paléontologiquement votre

  4. Cher Émile, vos talents de Paléontologue Nombriliste sont immenses.
    Cette Relique mérite de porter le nom de Nombrilus Emilodental et c’est un grand honneur pour elle.
    Levez les yeux.

    Ovoïdalement votre.
  5. …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..Un ange d’os passe……………..
    Le problème c’est que je suis déjà passée depuis longtemps, voire trés passée.

    (Dépassée, ça on n’a pas le droit de le dire….)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.