6 réflexions sur « ALAIN BASHUNG. »

  1. Hommage sympathique…J’ai appris la nouvelle et je suis dit que vivre tient à peu de choses…Je n’ai pas encore envie de quitter ce monde trop vite, mais pas  envie d’ y traîner lamentablement la déchéance d’une apparence qui inspirerait le dégoût non plus.;;
    Vêtue de noir et de blanc, pas prise au dépourvu par un deuil brutal donc.
    Chère Gertrude Noire, je vous défends de devenir squelette aussi soudainement. Compris?
                         Hécate

  2. Certes, certes, mais tout de même,veillez à préserver ce qui reste, au moins la main, quant à la tête bah! de temps en temps ça ne nuit pas( surtout le soir quand il fait bien NOIR!!!
    Hécate

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.