CompOSition Poïétique en Boîte n°1: La Boîte des Transparences

 

 

 

Face au marasme grandissant dans lequel se trouve sa pratique et l’envahissement irréversible de son espace vital, Le Capitaine n’a d’autre issue que celle de se réfugier dans une taxinomie compulsive aporétique et sans cesse renouvelée du contenu de son atelier-étagère et dans une mise en boite  aux signifiants plus ou moins maîtrisés du susdit contenu.

 

C’est ainsi qu’après six ans et deux mois d’occupation virtuelle et domestique, elle vous présente sa nouvelle catégorie gertrudienne : La compOSition poïetique en boîte, qui même si elle n’a pas le pouvoir de rendre ses desseins plus clairs, ni de dépasser la banalité de ses choix, a au moins l’avantage de satisfaire son goût prononcé pour le bricolage et de tirer parti de ses maniaqueries accumulatives compulsives de collections de contenants en tout genre.

 

 

img_7273.jpg

JC, La Boîte des Transparences,

miroir, papier calque, papier de soie, colle, boite en métal et polycarbonate de récupération,

H : 8cm, l : 10 cm

 

La première CompOSition s’intitule La Boîte des Transparences.

Il s’agit d’une boîte en métal de couleur blanche à section carrée d’environ 10 cm de côté. Cette boîte est, à l’origine, un emballage pour trois paires de socquettes en coton d’une grande marque de prêt à porter, edité en série limitée à l’occasion des fêtes de Noël.

Le couvercle de la  boîte est composé d’un cadre métallique et d’une paroi en polycarbonate transparent. Pour cette compOSition, un petit miroir carré est collé en position centrale au fond de la boîte et un dessin représentant le crâne de Gertrude de face a été réalisé à la colle transparente sur la surface du polycarbonate de telle manière que ce dernier exposé à la lumière, son ombre portée soit visible par projection au fond de la boîte et se superpose à l’image réfléchie dans le miroir qui peut être celle du visage du spectateur. Sur deux côtés de la boîte sont fixés des petits pliages en papier calque cousus de fil blanc et contenant chacun une série de neuf petites photographies du crâne de Gertrude imprimées sur papier de soie ; l’emplacement de ces pliages a été choisi en fonction des inscriptions sérigraphiées (marque de prêt à porter) sur la boite et qu’il était nécessaire de cacher.

 

 

img_7242.jpg  

 

img_7243.jpg

 

 

img_7237.jpg

 

N’oubliez pas

d’aller zyeuter la deuxième CompOSition chez la Rose

et de fermer vos mirettes

dans la troisième boîte chez la Noire

 

 

8 réflexions sur « CompOSition Poïétique en Boîte n°1: La Boîte des Transparences »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.