Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir

 

Pour finir à défaut d’expirer

Gertrude sort de sa bulle

pour  prendre son inspiration

chez celle* qui lit les plumes et les dentelles

dans l’obscurité de l’os

Mais au fond

la crâneuse se voit dans le cristal

 

 

Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir

JC, mars 2015, Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir. 

Une des 12 ventouses pulmonaires achetées à la Communauté Emmaüs, mousse polyéthylène, plumes de corbeau, dentelle, impressions photo numérique, tissue de feutrine. 

Hauteur : 7,5cm, diamètre : 6,5cm. 

Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir

Cela fait sept ans et trois mois

que Gertrude hume le vain qui souffle dans les plumes

 

Suivez le courant d’air par

ICI

 

* Toute ressemblance avec une interlocutrice de Gertrude est fondée

 

Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir

 

5 réflexions sur « Le jardin Pulmon’air de Gertrude n°12 ou Le jardin Pulmon’air noir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.