Âmistice

« C’est peut-être la dernière fois que vous me voyez. » disait-elle chaque fois.
Nous en plaisantions avec une tendre méchanceté et la vie devant nous.

Sauf que la dernière fois elle ne l’a pas dit.
Nous avons parlé voyages, évoqué le passé et les pays lointains. Ceux de ses traversées, ceux de mon enfance.
Je ne savais pas qu’elle était déjà en partance pour des horizons sans limites et un au-delà insondable.
Elle s’en est allée sans crier gare, sans crier « Gare à la mort ! ».


Une enfance de guerre en tête, elle s’était battue à vie, l’esprit lucide jusqu’à la fin.

Le 8 mai elle a rendu l’arme.
Âmistice.

JC, Petit ouvrage réalisé pour ma mère en 2013, resté dans sa chambre jusqu’à la fin de son voyage. Perle noire de Tahiti, perles en verre, fil et acrylique sur toile épinglée dans un cadre à papillon. 6 x 7 cm.

Cela fait exactement treize ans et cinq mois
que la Mère Gertrude vous aime
et Gertrude l’Amère fait très bien la Mort.

Ma mère photographiée par mon père en 1963 à Madagascar.

4 réflexions sur « Âmistice »

  1. Mère Morte
    Avis de tempête.
    Vague à l’âme,
    Larmes de fond,
    OS risque de chavirer
    Chat rivé au bastingage
    T’erres en vue,
    AccOStage conseillé.
    L’Amie Râle.

  2. Oui mais… quelle élégance dans cette partance sur fond de Victoire
    Chère, chère capitaine !
    8 mai… date échéance pour mes très sincères condoléances
    De connivence à votre peine…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.